Focus Suède 2020 International

Margot Wallström : « Plus de femmes, plus de paix »

The Feminister suit les quatre années du mandat de Margot Wallström, ministre des Affaires étrangères de Suède. L’angle est tout trouvé : Wallström se réclame d’une pratique féministe des relations internationales ; elle est la première à l’appliquer à cette échelle. 

Lors de la rencontre à l’issue de la projection, Wallström nous le rappelle dans un français quasi impeccable : « plus de femmes, plus de paix ». L’équation est simple. Selon la ministre, les femmes ont d’autres points de vue de par une expérience différente de la vie, ce qui en relation internationales signifie une autre expertise… et plus de solutions. 

Arriver à ce que le public puisse entrer dans la tête de Margot

La personnalité de Margot Wallström en fait un sujet de documentaire idéal. Affable et énergique, elle semble ne jamais voir la caméra qui pourtant suit ses états d’âme de (très) près. Le réalisateur réaffirme sa volonté d’avoir voulu « arriver à ce que le public puisse entrer dans la tête de Margot et comprendre ce qu’elle voulait faire ». En effet, au cours de ses quatre ans de mandat, on est bien témoins de son point de vue sur chaque situation. Pas le point de vue officiel, celui qu’il faudra adopter pour respecter l’étiquette : son point de vue personnel. 

On observe les succès de Margot, ses inquiétudes, ses rencontres avec la Corée du Nord… et sa répartie lorsqu’elle répond au Ministre des Affaires étrangères israéliens qui l’accuse de confondre le Moyen Orient avec un meuble en kit Ikea.

I will be happy to send Israel Foreign Minister Lieberman an Ikea flat pack to assemble. He’ll see it requires a partner, cooperation and a good manual.

Je me ferais un plaisir d’envoyer au ministre des Affaires étrangères israélien un kit Ikea. Il verra que pour l’assembler, on a besoin d’un partenaire, de coopération et surtout d’un bon manuel.
« Transparency is a good thing in democracy »
© Augustin Pietron / Le Blog du FIPADOC

Face aux spectateurs étonnés par une telle facilité à s’ouvrir à une caméra, Margot Wallström avance comme hypothèse que le système politique suédois « est beaucoup moins hiérarchique ». Selon elle, les politiciens suédois ont « une relation beaucoup plus détendue et travaillent d’une façon beaucoup plus informelle » qu’en France par exemple.

Elle ajoute que « la transparence est une bonne chose en démocratie ». Impossible de lui donner tort. 

Augustin Pietron

0 comments on “Margot Wallström : « Plus de femmes, plus de paix »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :