Troisième étape du concours « court-métrage » et quatre nouvelles créations salle Gambaritz à la Gare du Midi. A mi-chemin de la fin de la compétition, les documentaires se suivent mais ne se ressemblent pas.

Il y a encore tant de choses à découvrir

La séance débute avec The Tough de Marcin Polar, récit du voyage au centre de la Terre de Jaroslaw Sumacz, spéléologue et explorateur polonais. Dans les montagnes de Tartra, à la frontière avec la Roumanie, l’entrée d’une grotte cache un monde souterrain impitoyable. Bravant les dangers, l’aventurier tente de découvrir les secrets de cet antre immense. Après deux années d’expédition, le mystère reste entier.

The Tough de Marcin Polar

Le passé rend plus fort

A Kiev, une salle de sport à ciel ouvert attire chaque jour des centaines d’habitués, mais aussi des curieux. Dans cette région qui se remet lentement de l’époque soviétique, les vestiges du passé sont recyclés en machines de musculation. Ici, le fer sert à reconstruire et à se reconstruire. Kachalka, c’est le nom de ce lieu de rassemblement, mais aussi celui du documentaire signé Gar O’Rourke.

Kachalka de Gar O’Rourke

Ce qui est fait, ne peut être défait

Elle a été agressée, certainement violée et a échappé de très peu à la mort. Pourtant, elle se sent coupable. Une Américaine en vacances dans le Wisconsin a vu sa vie basculer le jour où elle a croisé la route de Steve Avery. Ou peut-être était-ce Gregory Allen ? C’est autour de cette question que tourne le film Contaminated Memories de Debra Tolchinski. Alors qu’elle était sûre d’avoir bien identifié son assaillant, la protagoniste apprend plus de 20 ans après qu’elle a désigné le mauvais criminel. Malheureusement, elle ne peut plus revenir en arrière.

Contaminated Memories de Debra Tolchinski

Berger repenti

Ryan, un jeune Irlandais du Nord, a été condamné à cinq ans de prison pour un crime qui le tourmente encore. Né dans une famille de délinquants, il n’a pas échappé à son destin. Pourtant, il fait tout pour se construire un avenir meilleur. Alors qu’il refuse de végéter dans sa cellule, il finit par trouver la paix au contact des moutons de la prison. Petit à petit, il se réconcilie avec la vie et avec lui-même grâce au travail. C’est Hydebank, un documentaire émouvant de Ross McClean.

Hydebank de Ross McClean

Lire aussi :

Courts-métrages, round 1

Courts-métrages, round 2

Courts-métrages, round 4

Courts-métrages, round final

0 comments on “Courts-métrages, round 3

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :