Les professionnels Smart, Court-Métrages, Jeune Création

SMART, la promesse d’expériences hors normes

Il y a 23 ans, Andres Jarach, vivait son premier festival à Biarritz… en tant qu’étudiant. Depuis, les choses ont bien changé : un nouveau nom pour le festival, FIPADOC – choisi il y a deux ans -, des rendez-vous inédits. Parmi eux, il y a ceux estampillés SMART qui composent la sélection de documentaires en réalité virtuelle. Andres Jarach, désormais chargé de cette section, l’assure : enfilez votre casque VR, et vous voilà au Groenland, à la recherche de sons jusqu’ici inconnus, collectés par le musicien Molécule. Le réalisateur prévient : « ce ne sont pas des films, mais des expériences avant tout ! » 

Des expériences difficiles, voire impossibles à approcher cette semaine, ailleurs qu’à Biarritz : « certains documentaires sont disponibles sur tablette certes, mais la plupart ne pourront être visionnés qu’ici », insiste-t-il. Effleurer la peinture, toucher du bout des doigts les Nymphéas de Claude Monet… Oui, c’est une réalité, certes virtuelle, mais en exclusivité au FIPADOC !

L’objectif ? Inscrire ces œuvres dans la durée, tout comme le sont les « classiques ». « Les exigences sont les mêmes que celles pour les films diffusés en salle », explique Andres Jarach. Avec une touche originalité en prime : des formats plus diversifiés. Au programme, des documentaires interactifs, de la réalité virtuelle et augmentée, mais aussi des web-séries. « C’est une écriture du réel bien spécifique. Ces technologies créent une palette en plus pour s’exprimer. » 

Cette année, 21 créations sont en compétition pour remporter deux prix différents : le SMART financé par l’INA, et celui des Nouvelles écritures subventionné par la SCAM. Tous deux sont dotés de 3 000 euros. De quoi permettre aux vainqueurs de développer de nouveaux projets – inspirés, pourquoi pas, des rencontres initiées le temps du FIPADOC. 

En effet, en plus d’être un lieu de découverte, le festival permet une professionnalisation, comme à travers le SMART LAB. Cette atelier « d’incubation de projets » accompagne sur deux jours des binômes auteur-producteur aux prémices de leur création numérique. À l’issu de l’atelier, un projet sera sélectionné, et obtiendra une bourse pour poursuivre son écriture. 

Il y a là matière à déclencher des vocations, et élargir encore le panel des œuvres VR. Toutefois le spectateur a déjà de quoi se régaler pour cette deuxième édition du festival. Parmi les coups de cœur d’Andres Jarach,  -22.7 C synonyme d’une immersion dans les terres froides, ou encore Ayahuasca – Kosmik journey, voyage spirituel dopé aux plantes médicinales. 

Convaincus? Rendez-vous au Bellevue de mercredi à samedi, de 10 h à 19 h, et dimanche de 10 h à 17 h. Huit programmes interactifs à destination du jeune public seront en outre proposés mercredi et vendredi de 10 h à 13 h, de 14 h à 18 h, et jeudi de 14 h à 18 h. 

Camille Bigot 

0 comments on “SMART, la promesse d’expériences hors normes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :