La vie du festival Les professionnels

Le défi de la verticalité

Un défi dans l’air du temps… Cette année, l’INA propose pour le festival international du documentaire de Biarritz un concours dans lequel quatre équipes s’affrontent dans la réalisation d’une vidéo. Particularité : cette dernière devra être au format vertical, comme une story des réseaux sociaux. Rencontre avec Joëlle Abinader, chargée de communication à l’INA.

En quoi consiste le challenge vidéo verticale INA Fipadoc ? 

C’est un concours de 48 heures où l’on a demandé à des jeunes talents de s’emparer d’archives de l’INA et de créer une vidéo verticale parce que les archives sont naturellement du 4/3 ou du 16/9, pour s’emparer d’un format qui est de plus en plus répandu sur le mobile et les réseaux sociaux et de réaliser une vidéo au format adapté aux nouveaux usages. L’INA a sélectionné un folio d’archives sur le thème de la protection des océans, et à partir de là les quatre équipes de trois personnes ont dû créer des vidéos et délivrer un message. 

Pourquoi l’INA a t-elle lancé ce challenge ? 

C’est la quatrième année qu’on organise ce concours créatif de 48 heures avec le Smart Fipadoc, anciennement Smart Fipa. On encourage les professionnels à utiliser les archives de l’INA de manière  innovante et au goût du jour. Cette année, on a pensé à la vidéo verticale qui est de plus en plus utilisée dans l’écosystème web et mobile, notamment sur Instagram et les stories. L’enjeu était de voir comment nos archives horizontales pouvaient s’adapter à un format vertical. Ce challenge a été organisé avec la participation de Surf Rider qui est une association locale de protection de l’environnement. 

Qui peut y participer ?

Ce ne sont pas juste les professionnels. Il faut savoir faire de l’écriture audiovisuelle, ou bien du montage. La sélection des candidats a été basée sur leurs travaux antérieurs. On essayait de mettre un expert par métier dans chaque équipe : un professionnel de la réalisation, un professionnel du montage et un professionnel du son par exemple. 

Est-ce que vous pensez que ce format peut avoir un apport artistique ? 

Il y a forcément un apport éditorial et artistique, et les équipes ont fait preuve de beaucoup de créativité pour créer une vidéo verticale. Elles se sont inspirées des codes de la publicité, ceux des millénials. Les candidats ont beaucoup joué de techniques de montage originales. 

Le résultat sera annoncé ce soir, et partagé sur le compte Instagram de l’INA. À la clé, 1500 euros à se partager et une formation pour les participants de l’équipe vainqueure. 

Propos recueillis par Lucie Rivière

0 comments on “Le défi de la verticalité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :