La vie du festival Les professionnels

France Télévisions en mutation : numérique, éclectique et international

Avec 15 films en compétition, France Télévisions est partenaire de ce premier Fipadoc. La conférence professionnelle était l’occasion pour le service public de présenter ses nouvelles stratégies autour d’une offre qui se veut riche et diversifiée.

“France Télévisions est en mutation”, le ton de la conférence professionnelle du groupe audiovisuel est donné par Takis Candilis, directeur général délégué aux antennes et aux programmes . Un objectif : une mutation d’un modèle linéaire, à un modèle recentré sur le public. L’ambition affichée selon la présidente Delphine Ernotte est de faire de France.tv la première chaîne du groupe, un média global, une sorte de BBC à la française.

Autrement dit, on s’adapterait aux évolutions de la consommation des téléspectateurs : on passerait alors d’un flux continu de programmes en direct, à une diffusion beaucoup plus personnalisée, adaptée aux goûts de celles et ceux qui la regardent.

Répondre aux attentes des spectateurs

Les premiers résultats provisoires de la grande consultation citoyenne “ma radio demain et ma TV demain” sont tombés. Globalement, les aspirations des quelques 127 000 participants sont centrées autour de l’information et de la culture. Et pour répondre à cette seconde attente, les documentaires pourraient bien être un atout de choix pour France Télévisions. En 2018, 101 millions d’euros y ont été investis, qui contribue à afficher une identité affirmée pour le groupe. « Ce qui fait la différence de France Télévisions, c’est le documentaire » défend Nathalie Darrigrand, directrice des programmes du groupe.

Appréhender le tournant numérique

“La révolution se trouve plus au niveau des usages”, pour Catherine Alvaresse, directrice des documentaires. “les nouvelles écritures doivent se trouver dans cette droite lignée ». Elle ne croit pas tellement au format transmedia qui est plus un gadget que pourvoyeur de nouveau public. Mais plutôt aux podcasts. Ce qui importe est donc que France.tv s’adapte aux nouvelles pratiques de consommation des contenus culturels. L’accord récemment signé permettant d’augmenter la durée du replay va dans ce sens. De plus, le groupe a récemment récupéré les contenus produits par le groupe face à « certaines plateformes dommageables pour l’œuvre » selon Takis Candelis.

Garantir une offre diversifiée
Pour attirer de nouveaux publics, le groupe entend proposer une offre riche, dressant un panorama global de sujets historiques, de société, en passant par des documentaires scientifiques et animaliers. France Télévisions ne masque pas ses ambitions, à l’instar de L’odyssée du loup, présentée en avant première à Biarritz, suivant le voyage de Slava, traversant toute l’Europe, entre Roumanie et Espagne, contée par la voix de Kad Merad. Le groupe affiche aussi sa volonté de se développer à l’international, un pôle de coproduction et achats lui est d’ailleurs dédié.

Territorialiser les programmes télévisés
Olivier Montels, directeur du réseau régional France 3 y tient : il faut parler de documentaires “en région” , plutôt que de les qualifier de “régionaux”. Cela importe selon lui pour éviter une vision caricaturale et dévalorisante. La particularité de ces productions est avant tout leur ancrage régional. 12,2 millions d’euros ont été investis cette année. Sans oublier l’outre-mer, qui devra se passer de France Ô à l’antenne, à l’horizon 2020.

Lucie Rivière, Jordan Dutrueux

0 comments on “France Télévisions en mutation : numérique, éclectique et international

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :