Jeune création Non classé

Riot not diet : La révolte par le clip

C’était l’un des documentaires présentés dans la catégorie Jeune création du festival de film documentaire (FIPAdoc) 2019 à Biarritz. « Riot Not Diet », « La révolte pas la diète » décrie les stéréotypes sur le corps des femmes à travers un documentaire léché, qui swingue sur fond de message politique. 

Un peu trash, un peu drôle, un peu docu et un peu clip. Julia Fuhr Mann, la réalisatrice, livre une performance de cinéma expérimental. Pour défendre la cause des « queers« , les personnes qui n’adhèrent pas à la vision binaire des genres et des sexualités, la jeune réalisatrice bouscule les codes du documentaire.

 riot-not-diet-2018-1.jpg

Flora, Brandy, Veronika …  A travers le portrait de douze personnalités hautes en couleurs, qui font la fête, se maquillent, se prêtent des vêtement, se tatouent, la réalisatrice critique une société qui étouffe. Dans ce documentaire, pas d’histoire personnelle, ce qui change du format classique, mais plutôt une aventure collective d’une quinzaine de minutes. A l’écran, des gros plans sur les corps, une liberté revendiquée.

Message politique à travers l’image

Pas beaucoup de verbatim, si ce n’est cette voix dans la scène d’ouverture qui nous interroge sur l’état de notre société, qui demande « des corps sexuellement attirants » et « hétéronormés ». Alors, un personnage vient répondre à cette injonction sociale qui opprime la cause des « queers » : « Personne ne peut nous arrêter ».  Le documentaire de Julia Fuhr Mann le montre bien.

Si ces deux voix martèlent nos esprits pendant toute la durée de la projection, l’image joue un rôle prépondérant. Ne pas faire un documentaire comme on l’attend, mélanger les genres, c’est aussi se révolter contre les normes. Faire des scènes de nues, travailler avec un format d’image carré, le court-métrage casse les idées préconçues . Au risque de parfois tomber dans l’excès avec un effet trop « clip » : des scènes de défilés improvisés dans la rue, très réussies, mais où le message politique s’efface.

Actuellement disponible sur la plateforme IMDb, il sera projeté aux festivals Elles Tournent Brüssel et Rature Festival Genf.

Pour voir le trailer :

Trailer Riot Not Diet

M. Boyer

 

Publicités

0 comments on “Riot not diet : La révolte par le clip

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :